Raltegravir 1200 mg une fois par jour contre 400mg deux fois par jour associé à Emtracitabine et Tenofovir disoproxil fumarate chez les patients naïfs : résultats d’un essai randomisé en double aveugle de non infériorité ( Cahn P, et al. )

Raltegravir 1200 mg once daily vs 400 mg twice daily, with Emtricitabine and Tenofovir Disoproxil Fumarate, for previously untreated HIV-1 Infection: Week 96 results from ONCEMRK, a randomized, double-blind, noninferiority trial (Etude ONCEMRK)

| Dr Olivier Robineau

La simplification des traitements antirétroviraux ne passe pas uniquement par la diminution du nombre de comprimé mais également par la … Suite  

L’ARN viral persiste dans le tissu rectal malgré une suppression virologique rapide sous un traitement anti-rétroviral comprenant du dolutégravir. ( Lahiri CD, et al. )

HIV RNA persists in rectal tissue despite rapid plasma virologic suppression with dolutegravir-based therapy.

| Dr Laurence Morand-Joubert

Malgré la suppression virologique plasmatique sous traitement antirétroviral, le VIH persiste dans les tissus lymphoïdes intestinaux.  Les objectifs de cette … Suite  

Efficacité à 96 semaine du lopinavir/ritonavir en monothérapie chez des patients infectés par le VIH-1 et virologiquement contrôlés : une étude randomisée de non infériorité (ANRS 140 DREAM) ( Meynard JL, et al. )

Week 96 efficacy of lopinavir/ritonavir monotherapy in virologically suppressed patients with HIV: a randomized non-inferiority trial (ANRS 140 DREAM).

| Dr Olivier Robineau

L’allègement thérapeutique présente théoriquement de nombreux avantages en termes d’économie, de préservation des molécules et de limitation des effets secondaires. … Suite  

Le dolutégravir en combinaison avec deux inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI) se révèle efficace chez les patients naïfs d’inhibiteur d’intégrase mais présentant une résistance aux INTI. ( Demarest J, et al. )

Short Communication: Dolutegravir-Based Regimens Are Active in Integrase Strand Transfer Inhibitor-Naive Patients with Nucleoside Reverse Transcriptase Inhibitor Resistance.

| Dr Laurence Morand-Joubert

Dans l’étude SAILING, à S48, l’efficacité virologique du dolutégravir (DTG) était supérieure à celle du raltégravir (RAL) chez des patients … Suite