Efficacité à 96 semaine du lopinavir/ritonavir en monothérapie chez des patients infectés par le VIH-1 et virologiquement contrôlés : une étude randomisée de non infériorité (ANRS 140 DREAM) ( Meynard JL, et al. )

Week 96 efficacy of lopinavir/ritonavir monotherapy in virologically suppressed patients with HIV: a randomized non-inferiority trial (ANRS 140 DREAM).

| Dr Olivier Robineau

L’allègement thérapeutique présente théoriquement de nombreux avantages en termes d’économie, de préservation des molécules et de limitation des effets secondaires. … Suite  

Quels patients ayant un taux de CD4 élevés bénéficient le plus d’une mise en route rapide des antirétroviraux ? (Une analyse à posteriori par sous-groupe de la cohorte de patient de l’essai START) ( Molina JM, et al. )

Titre de l’article (en anglais): Which HIV-infected adults with high CD4 T-cell counts benefit most from immediate initiation of antiretroviral therapy? A post-hoc subgroup analysis of the START trial.

| Dr Olivier Robineau

L’étude START (1) et l’étude HPTN 052 (2) ont affirmé l’intérêt de débuter les traitement anti-rétroviraux (ARV) le plus rapidement … Suite  

Contrôleurs post-traitement après une interruption du traitement antirétroviral initié en phase chronique ( Maggiolo F, et al. )

Post treatment controllers after treatment interruption in chronically HIV infected patients. Titre Français proposé : Contrôleurs post-traitement après une interruption du traitement antirétroviral initié en phase chronique

| Dr Laurence Morand-Joubert

Les contrôleurs post-traitement (PTC) sont principalement décrits parmi les patients traités dès la primo-infection. Cet article décrit 3 cas de … Suite  

Essai randomisé, contrôlé contre placebo, d’un schéma thérapeutique vaccinal chez des patients infectés et traités au stade de la primo-infection ( Sneller MC, et al. )

A randomized controlled safety/efficacy trial of therapeutic vaccination in HIV-infected individuals who initiated antiretroviral therapy early in infection

| Dr Laurence Morand-Joubert

Les limites du traitement antirétroviral sont aujourd’hui bien connues, notamment celle de l’impossibilité d’éliminer le virus. De multiples stratégies sont … Suite