La présence des variants résistants majoritaires et minoritaires avant la mise sous traitement de première ligne avec un INNTI est associée à l’échec virologique, chez les femmes au Kenya. ( Milne RS et al. )

Minority and majority pretreatment HIV-1 drug resistance associated with failure of first-line non-nucleoside reverse-transcriptase inhibitor antiretroviral therapy in Kenyan women

| Dr Laurence Morand-Joubert

Dans le contexte africain, la résistance primaire augmente, en particulier chez les jeunes femmes kenyanes avec un sur-risque de l’échec … Suite  

Croissance du nombre des enfants exposés non infectés traités par Lopinavir/r versus lamivudine : une analyse complémentaire de l’étude ANRS 12174. ( Blanche Stephane, et al. )

Growth in HIV-1-exposed but uninfected inartifants treated with Lopinavir-Ritonavir versus Lamivudine: A secondary analysis of the ANRS 12174 trial

| Dr Cédric Arvieux

Contexte : La question de la tolérance des antirétroviraux donnés en prévention post-exposition chez les enfants nés de mère séropositive est … Suite