Les lymphocytes T contribuent au déséquilibre RANK-ligand/ostéoprotégérine chez les patients infectés par le VIH naïfs de traitement avec des CD4 supérieurs à 200/mm3, qui est associé à une baisse de la densité minérale osseuse. ( Titanji K, et al. )

T-cell receptor activator of nuclear factor-κB ligand/osteoprotegerin imbalance is associated with HIV-induced bone loss in patients with higher CD4+ T-cell counts.

| Dr Amandine Gagneux-Brunon

Les ostéoclastes sont responsables de la résorption osseuse, leur formation est sous la dépendance du facteur de transcription nucléaire NF-κB, … Suite  

L’utilisation prolongée des inhibiteurs de la pompe à protons chez les PVVIH est associée à une augmentation de la translocation microbienne, de l’activation immunitaire et à une réduction de la réponse immunologique. ( J.A Serpa et al. )

Long-term use of proton pump inhibitors is associated with increased microbial product translocation, innate immune activation, and reduced immunologic recovery in patients with chronic human immunodeficiency virus-1 infection.

| Dr Amandine Gagneux-Brunon

La perte d’intégrité de la muqueuse intestinale des PVVIH favorise l’activation immune, associée à l’évolution vers le stade SIDA. En … Suite  

L’analyse longitudinale phylogénétiques des faibles virémies persistantes pendant plusieurs années de traitement antirétroviral ne montre pas d’évolution génétique. ( Leen Vancoillie et al. )

Longitudinal sequencing of HIV-1 infected patients with low-level viremia for years while on ART shows no indications for genetic evolution of the virus

| Dr Laurence Morand-Joubert

Chez certains patients, on observe sous traitement anti-rétroviral, une faible virémie persistante  pendant une longue période sans conduire à l’échec … Suite