Utilisation du raltegravir pendant la grossesse en « vie réelle » en France : étude de cohorte Coferal-IMEA048 ( Coferal-IMEA048 Study Group. Gantner P, Sylla B, Morand-Joubert L, Frange P, Lacombe K, Khuong M-A, Duvivier C, Launay O, Karmochkine M, Arvieux C, Ménard A, Piroth L, Canestri A, Trias D, Peytavin G, Landman R, Ghosn J )

“Real life” use of raltegravir during pregnancy in France: The Coferal-IMEA048 cohort study

| Dr Cédric Arvieux

Il s’agit d’une cohorte rétrospective de femmes enceintes ayant reçu du raltégravir pendant la grossesse entre 2008 et 2014 : 94 … Suite  

Traitement de l’infection par le VIH par l’association Raltegravir/Emtricitabine/Tenofovir en première ligne : un essai de phase 2 (ANRS 159 HIV-2) ( Matheron S, et al. )

First-line Raltegravir/Emtricitabine/Tenofovir Combination in Human Immunodeficiency Virus Type 2 (HIV-2) Infection: A Phase 2, Noncomparative Trial (ANRS 159 HIV-2).

| Dr Olivier Robineau

Bien que l’infection par le VIH-2 entraine une lente installation d’une l’immunodépression sévère elle n’en reste pas moins complexe à … Suite  

Impact de la M184V sur la durabilité de l’efficacité virologique de la bithérapie comprenant du 3TC instaurée chez des patients contrôlés. ( Gagliardini R, et al. )

Impact of the M184V Resistance Mutation on Virological Efficacy and Durability of Lamivudine-Based Dual Antiretroviral Regimens as Maintenance Therapy in Individuals With Suppressed HIV-1 RNA: A Cohort Study.

| Dr Morand-Joubert Laurence

La mutation M184V est associée in vitro à une résistance de haut niveau à la lamivudine (3TC/FTC), mais aussi à … Suite  

Raltegravir 1200 mg une fois par jour contre 400mg deux fois par jour associé à Emtracitabine et Tenofovir disoproxil fumarate chez les patients naïfs : résultats d’un essai randomisé en double aveugle de non infériorité ( Cahn P, et al. )

Raltegravir 1200 mg once daily vs 400 mg twice daily, with Emtricitabine and Tenofovir Disoproxil Fumarate, for previously untreated HIV-1 Infection: Week 96 results from ONCEMRK, a randomized, double-blind, noninferiority trial (Etude ONCEMRK)

| Dr Olivier Robineau

La simplification des traitements antirétroviraux ne passe pas uniquement par la diminution du nombre de comprimé mais également par la … Suite