Raltegravir 1200 mg une fois par jour contre 400mg deux fois par jour associé à Emtracitabine et Tenofovir disoproxil fumarate chez les patients naïfs : résultats d’un essai randomisé en double aveugle de non infériorité ( Cahn P, et al. )

Raltegravir 1200 mg once daily vs 400 mg twice daily, with Emtricitabine and Tenofovir Disoproxil Fumarate, for previously untreated HIV-1 Infection: Week 96 results from ONCEMRK, a randomized, double-blind, noninferiority trial (Etude ONCEMRK)

| Dr Olivier Robineau

La simplification des traitements antirétroviraux ne passe pas uniquement par la diminution du nombre de comprimé mais également par la … Suite  

Efficacité et tolérance du Raltegravir 1200mg en une prise comparé au Raltegravir 400mg en deux prises journalières associés à l’emtracitabine et au tenofovir disoproxil fumarate chez les patients infectés par le VIH-1 naïfs de traitement : résultats d’un essai de non infériorité randomisé en double aveugle de phase 3 ( Cahn P, et al. )

Raltegravir 1200 mg Once Daily vs 400 mg Twice Daily, With Emtricitabine and Tenofovir Disoproxil Fumarate, for Previously Untreated HIV-1 Infection: Week 96 Results From ONCEMRK, a Randomized, Double-Blind, Noninferiority Trial.

| Dr Olivier Robineau

Le raltégravir en deux prises par jour est validé en première ligne de traitement ou en switch. Du fait de … Suite  

Prévalence de la résistance virale chez les enfants récemment diagnostiqués avec une infection par le VIH en France: impact sur la sensibilité aux traitements de 1ère ligne. ( Frange P et al. )

Prevalence of drug resistance in children recently diagnosed with HIV-1 infection in France (2006-17): impact on susceptibility to first-line strategies.

| Dr Cédric Arvieux

Bien que la mise à disposition universelle des antirétroviraux progresse à grand pas, on enregistre encore plus de 160 000 nouvelles … Suite  

Week-end de vacance thérapeutique chez les enfants, adolescents et jeunes adultes sous traitement à base d’efavirenz : suivi prolongé de l’essai BREATHER. ( Turkova A, et al. )

Weekends-off efavirenz-based antiretroviral therapy in HIV-infected children, adolescents and young adults (BREATHER): Extended follow-up results of a randomised, open-label, non-inferiority trial.

| Dr Cédric Arvieux

Dans l’essai BREATHER, qui randomisait traitement continu versus 5 jours sur 7 chez des enfants, adolescents et jeunes adultes sous … Suite  

Quels patients ayant un taux de CD4 élevés bénéficient le plus d’une mise en route rapide des antirétroviraux ? (Une analyse à posteriori par sous-groupe de la cohorte de patient de l’essai START) ( Molina JM, et al. )

Titre de l’article (en anglais): Which HIV-infected adults with high CD4 T-cell counts benefit most from immediate initiation of antiretroviral therapy? A post-hoc subgroup analysis of the START trial.

| Dr Olivier Robineau

L’étude START (1) et l’étude HPTN 052 (2) ont affirmé l’intérêt de débuter les traitement anti-rétroviraux (ARV) le plus rapidement … Suite