Traitement antiviral basé sur du raltégravir à dose standard ou de l’éfavirenz chez les patients co-infectés VIH et tuberculose (ANRS 12 300 Reflate TB 2): : Une étude randomisée ouverte de phase 3. ( De Castro N, et al. )

Standard dose raltegravir or efavirenz-based antiretroviral treatment for patients co-infected with HIV and tuberculosis (ANRS 12 300 Reflate TB 2): an open-label, non-inferiority, randomised, phase 3 trial.

| Dr Cédric Arvieux

Contexte : Les interactions entre rifampicine et antirétroviraux sont un défi majeur pour le traitements des patients co-infectés VIH et tuberculose. … Suite  

Résultats à 96 semaines de l’essai randomisé ADVANCE : dolutégravir/emtricitabine avec ténofovir-alafénamide ou ténofovir-disoproxyl versus éfavirenz/entricitabine/ténofovir-disoproxyl en initiation de traitement chez les personnes vivant avec le VIH. ( Willem D F Venter, et al. )

Dolutegravir with emtricitabine and tenofovir alafenamide or tenofovir disoproxil fumarate versus efavirenz, emtricitabine, and tenofovir disoproxil fumarate for initial treatment of HIV-1 infection (ADVANCE): Week 96 results from a randomised, phase 3, non-inferiority trial

| Dr Cédric Arvieux
shema1-2_infoVIH2020

Contexte : Le choix du premier traitement antirétroviral est crucial, notamment en Afrique où les options alternatives peuvent être limitées et … Suite  

Essai de phase 3 de non infériorité, randomisé ouvert comparant un traitement antirétroviral à base de dolutégravir à un traitement à base d’éfavirenz faible dose au Cameroun : résultats à 96 semaines. ( Alexandra Calmy, et al. )

Dolutegravir-based and low-dose Efavirenz-based regimen for the Initial treatment of HIV-1 Infection (NAMSAL): Week 96 results from a two-group, multicentre, randomised, open label, phase 3 non-inferiority trial in Cameroon

| Dr Cédric Arvieux

Contexte : cet essai thérapeutique important est motivé par deux objectifs: valider l’utilisation de la dose de 400 mg d’éfavirenz (EFV) … Suite  

Depuis quelques années, les inhibiteurs d’intégrase ont été décrits comme association à une prise de poids chez les PVVIH. Des cas cliniques et quelques séries ont évoqué un sur-risque de diabète chez les patients traités par inhibiteurs d’intégrase. ( Ursenbach A, et al. )

Incidence of diabetes in HIV-infected patients treated with first-line integrase strand transfer inhibitors: a French multicentre retrospective study.

| Dr Amandine Gagneux-Brunon

Les inhibiteurs d’intégrase font prendre du poids. Pour certains auteurs, ils pourraient même être associés à une augmentation du risque … Suite  

Association entre antirétroviraux utilisés pendant la grossesse et microcéphalie chez les enfants exposés au VIH et non-infectés. ( Williams PL, et al. )

Association of maternal antiretroviral use with microcephaly in children who are HIV-exposed but uninfected (SMARTT): a prospective cohort study.

| Dr Cédric Arvieux

Contexte : une majoration de la dysfonction mitochondriale a été rapportée chez les enfants exposés aux antirétroviraux et non-infectés par le … Suite