Raltegravir 1200 mg une fois par jour contre 400mg deux fois par jour associé à Emtracitabine et Tenofovir disoproxil fumarate chez les patients naïfs : résultats d’un essai randomisé en double aveugle de non infériorité ( Cahn P, et al. )

Raltegravir 1200 mg once daily vs 400 mg twice daily, with Emtricitabine and Tenofovir Disoproxil Fumarate, for previously untreated HIV-1 Infection: Week 96 results from ONCEMRK, a randomized, double-blind, noninferiority trial (Etude ONCEMRK)

| Dr Olivier Robineau

La simplification des traitements antirétroviraux ne passe pas uniquement par la diminution du nombre de comprimé mais également par la … Suite  

Efficacité et tolérance similaire du dolutégravir chez les groupes d’âges d’enfants de plus de 5 ans et de jeunes adultes vivant avec le VIH. ( Frange P, et al. )

Similar efficacy and safety of dolutegravir between age groups of HIV-1-infected paediatric and young adult patients aged 5 years and older.

| Dr Cédric Arvieux

Contexte : La bonne tolérance et l’acceptabilité est essentielle pour les traitements pédiatriques. Le dolutégravir (DTG) a vocation à devenir le … Suite  

Efficacité et tolérance du switch d’un IP boosté associé à l’emtricitabine et au tenofovir disoproxil fumarate vers une prise unique d’un comprimé associant darunavir, cobicistat, emtricitabine et tenofovir alafenamide : Une étude de phase 3 randomisée de non infériorité à 48 semaines de traitement chez des patients infecté par le VIH-1 ayant des charges virales indétectables (essais EMERALD) ( Orkin C, et al. )

Efficacy and safety of switching from boosted protease inhibitors plus emtricitabine and tenofovir disoproxil fumarate regimens to single-tablet darunavir, cobicistat, emtricitabine, and tenofovir alafenamide at 48 weeks in adults with virologically suppressed HIV-1 (EMERALD): a phase 3, randomised, non-inferiority trial.

| Dr Olivier Robineau

La simplification thérapeutique, consistant au maintien d’une trithérapie anti-rétrovirale sous la forme d’un comprimé en prise unique par jour, permet … Suite  

Intérêt du génotypage de résistance de l’intégrase dans l’ADN proviral chez les patients contrôlés ayant présenté un échec antérieur au raltégravir. ( Fernández-Caballero et al. )

Usefulness of Integrase resistance testing in proviral HIV-1 DNA in patients with Raltegravir prior failure.

| Dr Laurence Morand-Joubert

En raison de sa barrière génétique élevée et de sa longue demi-vie plasmatique, l’utilisation du Dolutégravir en monothérapie (50 mg … Suite  

Utilisation limitée d’une bithérapie antirétrovirale composée d’un inhibiteur de la protease “boosté” par le ritonavir avec la lamivudine en 1ère ligne. ( C. Orrell et al. )

Limited use for dual treatment with boosted protease inhibitors plus lamivudine in first-line antiretroviral therapy.

| Dr Jade Ghosn

Deux études récemment publiées, l’étude OLE et l’étude SALT, ont toutes deux montré qu’une bithérapie de maintenance associant un inhibiteur … Suite  

Monothérapie par atazanavir/ritonavir en simplification chez des patients sous traitement antirétroviral avec contrôle virologique : résultats d’efficacité et de tolérance à la Semaine 48. ( Castagna et al. )

Simplification to atazanavir/ritonavir monotherapy for HIV-1 treated individuals on virological suppression: 48-week efficacy and safety results

| Dr Jade Ghosn

Les études actuellement disponibles concernant l’efficacité de la monothérapie par atazanavir/ritonavir (ATV/r) en traitement de maintien chez des sujets auparavant … Suite  

Comparaison d’une modification de traitement pour la combinaison à dose fixe avec elvitegravir, cobicistat, emtricitabine et ténofovir par rapport au maintien d’une trithérapie avec ténofovir, emtricitabine et un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse du VIH chez des adultes dont le VIH est contrôlé (STRATEGY-NNRTI) : résultats à la semaine 48 d’un essai randomisé, de phase 3b, ouvert, de non infériorité. ( Pozniak, et al. )

Switching to coformulated elvitegravir, cobicistat, emtricitabine, and tenofovir versus continuation of non-nucleoside reverse transcriptase inhibitor with emtricitabine and tenofovir in virologically suppressed adults with HIV (STRATEGY-NNRTI): 48 week results of a randomised, open-label, phase 3b non-inferiority trial

| Dr Jade Ghosn

L’objectif de cette étude était de comparer l’habilité d’une association fixe en un comprimé unique avec ténofovir, emtricitabine, elvitegravir et … Suite  

Comparaison d’une simplification vers la combinaison à dose fixe avec elvitegravir, cobicistat, emtricitabine et ténofovir par rapport au maintien d’une trithérapie avec ténofovir, emtricitabine et un inhibiteur de la protéase du VIH potentialisé par le ritonavir chez des adultes dont le VIH est contrôlé (STRATEGY-PI) : résultats à la semaine 48 d’un essai randomisé, de phase 3b, ouvert, de non infériorité. ( Arribas, et al. )

Simplification to coformulated elvitegravir, cobicistat, emtricitabine, and tenofovir versus continuation of ritonavir-boosted protease inhibitor with emtricitabine and teno fovir in adults with virologically suppressed HIV (STRATEGY-PI): 48 week results of a randomised, open-label, phase 3b, non-inferiority trial.

| Dr Jade Ghosn

La réduction du nombre de comprimés et/ou du nombre de prises médicamenteuses quotidiennes peut améliorer l’observance au traitement antirétroviral au … Suite